PÊLE-MÊLE, DES MOTS DE LUXE, LUXUEUX, AUTOUR DU LUXE… choisis par Thierry Cardot.

D’une fenêtre de mon auberge, Place Vendôme,

Je te revois, Paris !

Voici le Colonne, “bronze qui, tournoyant”,

Et la boutique du bottier, et celle

Du parfumeur, et la rue de la Paix,

Mes délices où j’entrevois des corbeilles d’hortensias roses aux fenêtres des couturiers

Qui me rappellent les hortensias de mes fenêtres

A travers lesquelles je vois Grosvenor Square,

Dans mon chez moi sérieux de Londres.

Valery Larbaud

Paris

in édition primitive (1908)

des Poésies de A.O. Barnabooth

 

Télégrammes à Poole, à Charvet, à Briggs, à Thomas et à Lock, pour qu’ils m’adressent ici ma garde-robe d’été….

Je crois que jamais je ne me lasserai d’acheter des objets de luxe - c’est chez moi fort comme une vocation.

Valery Larbaud

Journal intime de A.O. Barnabooth

 

Rien de riche, c’est la définition du luxe.

Arthur Rimbaud

 

Il faut se dorer pour se faire adorer.

Charles Baudelaire

 

Le parfum de l’âme, c’est le souvenir. C’est la partie la plus délicate, la plus suave du coeur, qui se détache pour embrasser un autre coeur et le suivre partout. L’affection d’un absent n’est plus qu’un parfum; mais qu’il est doux et suave ! qu’il apporte, à l’esprit abattu et malade, de bienfaisantes images et de chères espérances ! - Ne crains pas, ô toi qui as laissé sur mon chemin cette trace embaumée, ne crains jamais que je la laisse se perdre. Je la serrerai dans mon coeur silencieux, comme une essence subtile dans un flacon scellé. Nul ne la respirera que moi, et je la porterai à mes lêvres dans mes jours de détresse, pour y puiser la consolidation et la force, les rêves du passé, l’oubli du présent.

George Sand

Lettre à Musset

(Transmis par Jean-Pierre Guéno)

 

Posséder est peu de choses, c’est jouir qui rend heureux.

Blaise Pascal

 

Il était de Versailles, pas de Marly.

Saint Simon

 

Sire, la pluie de Marly ne mouille pas.

Abbé de Polignac

 

Les millions ne font pas un salon.

Vita Sackville-West

 

Rien ne pourra faire que je ne me sois amusé.

Casanova

 

La vie n’est que de l’ennui ou de la crème fouettée.

Voltaire

Correspondance

 

Vive la joie. Qui sait si ce monde durera encore trois semaines.

Figaro

 

Puisque tout passe faisons la mélodie passagère.

R.M. Rilke

 

Sur des pensers nouveaux, faisons des vers antiques

André Chénier

 

Ces femmes qui n’ont que le strict superflu.

Paul Léautaud

Le petit ami

 

Les autres se comportent. Je me conduis.

Robert de Montesquiou

 

La vraie joie est chose sérieuse

Sénèque

 

Et c’était l’heure bleue, si flatteuse pour les blonds.

Tennesse Williams

Mémoires

 

Associer les fortunes privées aux améliorations de Paris, c’est faire acte de sage politique et de grande administration.

Cardinal de Richelieu

 

Aujourd’hui, parce que nous sommes allés sur la Lune, nous réapprenons le terroir.

Régis Debray

Croire Voir Faire

 

Rien n’est bien que ce qui est mieux.

Marcel Jouhandeau

Journaliers XXVIII

 

Les femmes se plaignent souvent du peu, mais non du trop.

Guillaume Bouchet

Eneis (1584)

 

…Une femme détraquée et nerveuse, aimant à faire macérer la pointe de ses seins dans les senteurs.

J.K.Huysmans

A Rebours

 

Seules sont injustes les inégalités dont on ne profite pas.

Georges Elgozy

 

Prête-moi ton grand bruit, ta grande allure si douce,

Ton glissement nocturne à travers l’Europe illuminée,

O train de luxe ! et l’angoissante musique

Qui bruit le long de tes couloirs de cuir doré,

Tandis que derrière les portes laquées, aux loquets de cuivre lourd,

Dorment les millionnaires.

Je parcours en chantonnant tes couloirs

Et je suis ta course vers Vienne et Budapesth,

Mêlant ma voix à tes cent mille voix,

O Harmonika-Zug !

Valery Larbaud

Ode

in Poésies de A.O. Barnabooth

 

 A SUIVRE…